AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum : en savoir plus ici.

Partagez | 
 

  " T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Leslie Harper
Leçon n° 1 ≈ leave before breakfast.
avatar

› since : 09/04/2018
› posts : 291
› faceclaim + © : armie hammer / ©witchling

› who lives, who dies
› my links :
› availability : (2/3) - ON

MessageSujet: " T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ?   Sam 19 Mai - 16:38



 
[leslie harper]
You’re wonderful. If you’re lucky, you’re never gonna see me again.


nom complet : Leslie Michael Harper âge, lieu de naissance : 34 ans, né à Fellsmere en Floride à plusieurs centaines de kilomètres de Miami. nationalité, origines : nationalité et origines purement américaines emploi, situation financière ($$$$$) : psychologue de renom qui exerce au mont sinaï  statut civil, orientation sexuelle : célibataire, hétérosexuel statut familial : enfant unique à miami depuis : 16 ans, il est arrivé à l'âge de 18 ans dans la capitale de la floride traits de caractère  : Charmeur, Dragueur, beau parleur, égocentrique, un poil hypocrite, blagueur, captivant, diplomate, fêtard, joueur, intelligent, exigent et légèrement prétentieux. avatar : armie hammer groupe : work


[we don't deserve happy endings]
(Cette partie est dédiée à l'histoire de votre personnage, si vous choisissez de ne pas en faire une, un minimum de quinze anecdotes est demandé.)Leslie vient d'une petite ville Fellsmere. Ses parents sont d'origines modestes, mais ça ne les empêchent pas de faire tout ce qu'il faut pour offrir le meilleur à leur unique enfant. Sa mère a toujours pensé qu'elle aurait une fille, c'est pourquoi lorsqu'elle a découvert que Leslie était un garçon, elle a décidé de ne pas changer le prénom qu'elle avait choisi pour sa prétendue petite fille. Leslie a souvent eu des moqueries à cause de ça à l'école, mais aujourd'hui, étant connu à travers les USA, il aime cette différence. Le jeune Psychologue a toujours aimé lire, enfant, il passait ses journées à lire des romans ou des revues de sciences, une discipline pour laquelle il s'est toujours passionné. Il a un QI de 114 ce qui est  au dessus de la moyenne. Si à l'école on le traitait comme le petit intello, aujourd'hui on le considère plus comme le nouveau psy de l’Amérique. Lassé de vivre dans la misère et de ne pouvoir subvenir à ses besoins comme il le souhaiterait, Leslie décide de quitter Fellsmere le jour de son dix-huitième anniversaire. Il prend le bus jusqu'à Miami en décidant de s'inscrire à la fac, ses résultats scolaires lui permettent d'obtenir une bourse mais ce n'est pas assez. Il trouve un travail dans un garage, passionné par les voitures, et ayant l'habitude de bricoler avec son père, ce petit job étudiant tombe à pique. Très vite il se passionne pour la psychologie, titulaire d'un doctorat et premier de sa promo grâce à ses recherches en psychologie positive, Leslie décroche rapidement son poste de psychologue au mount sinai. Trois ans plus tard, il écrit son premier roman, numéro un des ventes, il ne tarde pas à être invité dans les talks show américains. Sa belle gueule et sa capacité à parler en public font de lui un homme apprécié, notamment par la gente féminine. Bien loin du petit intello replié sur lui même qu'il était en arrivant sur les bancs de la fac, Leslie profite à fond de cette nouvelle notoriété. Il collectionne les conquêtes tout autant que les voitures qu'il entrepose dans sa grande villa à Miami Beach. Il mange presque tous les jours au restaurant et apprécie la grande gastronomie. Si il n'est pas un grand chef, cela n'empêche pas Leslie de se débrouiller en cuisine. Amoureux du luxe, il ne dort que dans des draps en satin. Il ne compte pas ses heures de travail, cela explique sûrement son addiction à la caféine. Leslie aime jouer au poker, de plus grâce à son intelligence au dessus de la moyenne il mémorise le nombre de combinaisons et les probabilités du jeu. Ce qui lui permet de gagner très souvent la partie. Il entretien son corps en allant courir trois fois par semaines et en se servant de ses machines de musculation, il rêve d'être élu homme le plus sexy de l'année par le magazine GQ. Il n'a jamais connu de véritable relation, il n'a été amoureux qu'une seule fois, elle s'appelait Mélanie. Sa boisson préférée reste le whisky, il n'hésite d'ailleurs pas à dépenser plusieurs centaine de dollars pour une bouteille.



pseudo : mashed woods/justine âge, lieu de résidence : 24 ans, France type de personnage : inventé petit mot :  I love you  crédit : armie daily.tumblr

_________________

— down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide.



Dernière édition par Leslie Harper le Sam 19 Mai - 16:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aintnomiracleworker.forumactif.com
Leslie Harper
Leçon n° 1 ≈ leave before breakfast.
avatar

› since : 09/04/2018
› posts : 291
› faceclaim + © : armie hammer / ©witchling

› who lives, who dies
› my links :
› availability : (2/3) - ON

MessageSujet: Re: " T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ?   Sam 19 Mai - 16:38

[Why does everything have to be so hard]



I think you are a lost queen. Let me serve you, serve you

Leslie tend une main à son patient en lui promettant de le revoir dès sa prochaine séance. Une fois parti, il ne peut s'empêcher de soupirer et de pousser la porte de son bureau. Cet homme qu'il venait de rencontrer avait un passé très lourd, le genre de choses qui fait qu'il est parfois difficile de continuer à vivre. Leslie tentait du mieux qu'il pouvait d'aider ses patients même si depuis sa récente célébrité il s'était un peu détourné de cette idée préférant prendre un maximum de patients. Nombreux étaient ceux qui venaient le voir parce qu'il l'avait vu dans une émission de télé le matin même. D'ailleurs cette notoriété avait également profité au centre de soin, le nombre de patients avaient doublé en l'espace d'un an. S'installant à son bureau afin de rédiger quelques petites notes sur la séance qu'il venait d'effectuer, la secrétaire frappa à la porte. « Oui  »dit-il en levant instinctivement la tête en direction de la porte. La secrétaire du centre y apparut, elle était nouvelle et Leslie s'était dit que ce n'était plus qu'une question avant qu'il ne la mette elle aussi dans son lit. Son habitude à coucher avec le personnel du centre commençait à déplaire à certains de ses confrères, il avait donc promis de se calmer un peu.  « Votre patiente de 11 heures vient d'arriver » dit-elle en attendant le feu vert du thérapeute pour la faire entrer. « Vous pouvez la faire revenir  » répondit Les' en se remettant rapidement à finir de rédiger ses petites annotations. Il ne releva la tête qu'au moment ou sa patiente arriva dans la pièce et que sa secrétaire pris le soin de refermer la porte. C'est alors qu'il resta complètement de marbre en voyant l'identité de sa  patiente en question « Mélanie ?  » lâcha t-il surpris de la voir ici. Visiblement elle ne s'était pas renseigné sur son identité non plus, elle semblait tout aussi surprise que lui. Elle préféra émettre un léger sourire. L'ambiance était quelque peu gênante, ils ne s''étaient pas revus depuis un peu plus de quatre ans, en vérité depuis qu'ils avaient quitté la fac et pris des chemins différents. « Qu'est ce qui t'amène ici ? » demanda t-il bêtement alors qu'il connaissait la réponse, si des patients venaient dans son cabinet c'était pour chercher de l'aide. « Une amie m'a donné le nom de ton cabinet en me disant qu'il y avait un très bon psy. » dit-elle légèrement gênée par la situation. En vérité ils l'étaient tous les deux. Ce à quoi Leslie répondit par un sourire. Cela voulait dire qu'elle n'était visiblement pas au courant qu'il travaillait ici, pourtant les médias le répétait assez souvent. Il ne s'était peut être pas intéressé à lui, pourtant le jeune psychiatre avait lu tous ses bouquins, même après toutes ces années, il lui arrivait encore de penser à elle. « Du coup j'imagine que maintenant que tu sais que c'est moi tu désires voir un autre psy, je peux t'en conseiller des très bons si tu veux. » insinua t-il. « J'espère tout de même que ce qui t'arrive n'est pas trop grave. » renchérit-il en se levant de son fauteuil pour venir apposer son postérieur sur l'arrête de son bureau. « Je peux t'en parler, après tout, tu as toujours été de bons conseils. » répondit-elle. Un petit sourire en coin, Leslie fut flatter par le compliment de son ancienne compagne. « Tu sais très bien que tu as toujours pu compter sur moi.» déclara t-il.

_________________

— down, eat you alive, just like animals, animals, like animals, maybe you think that you can hide.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aintnomiracleworker.forumactif.com
 
" T’as un endroit où je pourrais tremper mon biscuit ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tremper le biscuit
» la poisse! (écrire à l'endroit ? )
» je n'arrive pas à découper à l'endroit souhaité
» A l'endroit, à l'envers
» [Jordan, Toni] Tu pourrais rater intégralement ta vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ain't no miracle worker :: Your Day Is Coming :: Real Never Waits :: Leaders Lead-
Sauter vers: