AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum : en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque

Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Atkins

avatar

› since : 25/05/2018
› posts : 10
› faceclaim + © : kj apa, tag

MessageSujet: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   Sam 26 Mai - 23:13



abel atkins fiche,scena, scéna... †
Ils le savaient depuis le début. Ce jour-là, où cette femme est tombée enceinte. Elle le savait, elle, qu’elle n’allait pas vouloir s’occuper de ce gosse. Cet homme n’était qu’un gamin de seize ans, et elle en avait trente-deux. Elle ne vivait que de la poudre qu’elle se foutait dans le nez, et lui était un lycéen qui fantasmait sur les femmes plus âgées que lui. C’était excitant et terrifiant à la fois. Il avait consommé des drogues avec elle pour se prouver qu’il était un homme. C’était un petit gabarit ce jeune, et elle, elle était grande, un peu forte et toujours défoncée. Ce jour-là où elle s’est faite baisé comme une chienne pour quelques dollars, elle savait qu’elle n’avait pas de protection. Mais elle se disait qu’avec tout ce qu’elle prenait dans la tronche toute la journée, elle ne pourrait jamais ô grand jamais tomber enceinte. Ce môme de seize ans n’aurait jamais souhaité être père aussi jeune, ou même père tout court. Il n’en avait rien à faire de la protection, il était démonté, la cervelle cramé pour quelques heures. Il l’avait juste payé pour un coup, fantasme maintenant dépassé puisque il avait été assouvi.

Et c’est neuf mois plus tard qu’un petit garçon tout rose est venu au monde sur ce même canapé plein de trous, de sperme, de crasse et de nourriture séché sur le tissu. Il avait été conçu là, il sortirait là. C’est dans la douleur qu’il était apparu au monde. Mais sa génitrice n’a rien trouvé de mieux pour calmer ses douleurs post-grossesse de s’enfoncer une aiguille dans le bras, l’enfant encore attaché par le cordon ombilical que le chien rongeait. Peut-être par acquis de conscience, cette femme avait composé le numéro d’urgence avant, pendant, ou après l’accouchement, et était morte quelques heures plus tard. Les pompiers étaient arrivés sur les lieux d’une scène digne d’un film sur les bas-fonds des quartiers, arrachant l’enfant des griffes d’une grotte sombre et nauséabonde. Il était temps qu’on prenne soin de ce bébé, et aujourd’hui était le jour où il rencontra son père adoptif.

Après deux ans à se battre pour adopter ce garçon prénommé par la suite Abel par le pompier qui l’avait touché la première fois, le petit garçon prit un nom de famille officiellement qui ne lui appartenait pas à la base : Abel Atkins, un blondinet aux yeux bleus, élevé par un père célibataire aimant qui n’a jamais été capable d’avoir d’enfant auparavant. Abel était tout ce qui manquait à la vie de ce pompier de trente-quatre ans. Et ces deux hommes s’apportèrent tout ce dont ils avaient besoin, avec les hauts et les bas de la vie, chaque jour durant. Un jour, Abel rencontra une femme qui allait devenir sa mère. Cette femme était sublime et avait réussi à faire flancher le cœur de papa Atkins. Elle avait décidé qu’Abel serait son fils à elle aussi et l’adopta. Abel avait deux parents, et son arrivée chaotique dans le monde ne le marquerait pas, il n’eut pas de crise existentielle, de moment de doute, de questions gênantes sur sa naissance. Bien sûr, il connaissait toutes les circonstances, mais il s’en foutait maintenant qu’il était là.

Abel grandit dans l’amour et le dévouement. Il s’orienta tout naturellement vers des études pour devenir professeur des écoles, métier qu’il affectionnait tout particulièrement. Il aimait transmettre, et donner la possibilité à des enfants d’exploiter un potentiel qu’ils ne soupçonnaient ni eux, ni leurs parents. C’était sa mère, elle-même directrice de l’école primaire où il donnait ses cours qui lui avait donné ce goût de la pédagogie.

« On appelle ça la maladie d’Hodgkin. » Et c’était le début de l’enfer médical. Abel apprit à dix-sept ans à ses dépens que même si ce n’était pas héréditaire, son arrivée démoniaque dans la vie lui laisserait cette marque. Des hôpitaux, des médecins, des oncologues, des hématologues, des infirmières à domicile, des chimiothérapies, des cheveux en moins, des vomissements, des sourcils qui disparaissent, une peau lisse, un crâne chauve. Bref, la vie d’Abel était bien remplie désormais. Il jonglait beaucoup entre son travail et sa vie de malade, mais aujourd’hui, la maladie était plus forte que l’envie d’enseigner, et il était cloué dans un lit d’hôpital depuis maintenant cinq mois. Abel connaissait déjà beaucoup de monde, avait vu d’autres partir, voire même mourir. Il était là, il le savait, pour très longtemps, mais il se faisait à l’idée. Chaque jour il parcourait ces couloirs qui pourrait angoisser plus d’un, mais la routine qu’il menait ne l’effrayait plus. Il était condamné à vivre aussi, peut-être condamné à mourir, il ne savait pas. Alors mise à part son père et sa mère, il n’entrainait personne dans son sillage, pas de relations sérieuses. Il ne souhaitait pas imposer ça, à quiconque. Donc l’amour, c’était la porte à côté.
I'm searching for friends † liens recherchés †
† (m/f) Relation : La relation en quelques mots. La relation en quelques mots. La relation en quelques mots.
† (m/f) Relation : La relation en quelques mots. La relation en quelques mots. La relation en quelques mots.
We're gonna have fun† prévus †
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
avec partenaires
I've lived a thousand times† terminés †
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
It's the time of your life† en cours †
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
† titre, avec partenaires (date)
pédagogue
indécis
chaleureux
maladroit
vivant
sec
avenant
borné
☾ anesidora


Dernière édition par Abel Atkins le Sam 26 Mai - 23:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Atkins

avatar

› since : 25/05/2018
› posts : 10
› faceclaim + © : kj apa, tag

MessageSujet: Re: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   Sam 26 Mai - 23:13



prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by anesidora
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by blue comet
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by kawaiinekoj
prénom nom
relation
Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots. Relation en quelques mots.
vignette by pinterest
☾ anesidora


Dernière édition par Abel Atkins le Sam 26 Mai - 23:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Atkins

avatar

› since : 25/05/2018
› posts : 10
› faceclaim + © : kj apa, tag

MessageSujet: Re: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   Sam 26 Mai - 23:14

A vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gioia Quinto

avatar

› since : 23/05/2018
› posts : 23
› faceclaim + © : zadro, thinkky.

› who lives, who dies
› my links :
› availability : (2/3)

MessageSujet: Re: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   Sam 26 Mai - 23:14

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Atkins

avatar

› since : 25/05/2018
› posts : 10
› faceclaim + © : kj apa, tag

MessageSujet: Re: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   Sam 26 Mai - 23:19

vouiiiii
je viens de lire ta fiche, ils ont quasiment le même nos p'tits bébés. t'aurais une idée de départ ou on développe ensemble ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque   

Revenir en haut Aller en bas
 
ABEL, fermer les yeux face aux cieux dans l’espoir facétieux de recevoir une bise ou une claque
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POUSSIERES DANS L'ESPOIR de Anthony Hirigoyen
» Comment fermer des yeux??
» Section vente yeux & perruques ouverte dans le marché!
» BJD aux yeux qui se ferment "automatiquement" ?!
» questions sur la fabrication de têtes au 1/6

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ain't no miracle worker :: Your Day Is Coming :: Just Drive the Truck :: Madmen and Fools-
Sauter vers: