AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum : en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 — i want to drive you through the night.

Aller en bas 
AuteurMessage
Carl Jacobs

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 19
› faceclaim + © : huisman | av@moonlight.

› who lives, who dies
› my links :
› availability :

MessageSujet: — i want to drive you through the night.   Mar 22 Mai - 22:16



[carl jacobs]

nom complet : Jacobs, un patronyme qui prend parfois un peu trop la place de son véritable prénom. Un patronyme qu’il tient tout naturellement de ce père aimant et fier de sa famille de gamins. Il faut dire qu’il a de quoi. Carl, un prénom court, bref, précis. Pas de fioriture ni de prénom à rallonge. Il n’y porte d’ailleurs pas une réelle importance, son père ayant cédé aux caprices de sa chère femme. âge, lieu de naissance : Il n’est pas né loin de Miami, le Jacobs. La trentaine déjà bien entamé, c’est une peur qu’il peut maintenant mettre derrière lui. Car ça reste un gamin dans la tête, Carl. Celui qui n’a jamais voulu grandir, ce peter pan américain qui n’a cependant pas eu le choix que de souffler cette trente-cinquième bougies quelques mois plus tôt. Et il soupire quand on lui dit qu’à son âge, il serait temps qu’il fonde une famille. nationalité, origines : Il chante l’hymne national fièrement, la main sur le coeur. Il ne rate aucun SuperBowl. Il n’aime pas Donald Trump. Carl n’a jamais eu de doute sur ses origines. Il est américain. De naissance, dans le coeur et dans son sang. Pour la vie. God bless America. emploi, situation financière ($$$) : Inspecteur au bureau des homicides, un job qu’il ne pratique pas depuis si longtemps que ça à y réfléchir. Il est sorti fièrement la tête haute de cette école de police, portant fièrement l’uniforme et le badge. Il ne regrette pas ce revirement de situation, bien qu’il ait fallu qu’il vive un drame pour se rendre compte de son erreur dans son choix de carrière. statut civil, orientation sexuelle : Il n'a jamais eu de doute là-dessus, ayant toujours préféré les voix félines et les courbes gracieuses de ces dames. Et plus particulièrement d'une dame. Elle est sa vie, son tout, son véritable premier amour. Dix ans qu'il lui a offert son coeur, qu'elle en a fait de même. Plusieurs années pourtant que l'habitude a pris place, que l'amour s'est écarter pour laisser la routine s'installer. Alors il a voulu bien faire, Carl, quand il lui a demandé sa main. Car il ne veut pas la perdre, il l'aime. Mais depuis quelques semaines, son regard se tourne pourtant vers une autre. Et ça, il sait que c'est mal. statut familial : Les Jacobs aurait pu avoir d'autres sexes dans leur famille, pourtant ce sont les hommes qui ont décidés de dominer. Ils sont trois, les Jacobs, en plus de leurs parents. Trois frères que rien ne peut briser, trois frères au caractère bien différent. à miami depuis : Il n'est pas là depuis si longtemps que ça Carl, quant bien même il n'a jamais vécu bien loin. Il est à Miami depuis qu'il a rejoins les forces de l'ordre de la région, ce qui fait quelques petites années. traits de caractère  : Extravagant, mystérieux, à l’écoute, souriant, ambitieux, tête brûlée, dynamique, maniaque, travailleur, opportuniste, passionné, romantique, généreux, déterminé, minutieux, amusant, téméraire, rationnel, drôle, protecteur, patient, méfiant, rancunier, impulsif, intelligent.


[we don't deserve happy endings]
(un) Il a ce regard mystérieux et charmeur à la fois Carl. Cette élégance et cette nonchalance qu’on a du mal à réellement le cerner. Il est une contradiction à lui tout seul, celui qui déteste les patates, mais adore la purée, celui qui n’aime pas le whisky, mais ne peut s’empêcher de prendre un petit bourbon une fois rentré. (deux) Ils sont trois, les Jacobs. Les trois C. Cole, Carl, Caesar. La testostérone imbibe cette famille depuis quarante ans. Une famille soudée, fière. Il a toujours pu compter sur ses parents Carl, et il sait qu’il le pourra encore. Faute d’une mère pourtant déçue de ne toujours pas avoir de petit fils à chérir. Ils ne se supportent pas toujours les Jacobs. Il se souvient encore, Carl, de ces disputes à longueur de temps, de ces défis stupides afin de savoir qui est le plus fort des trois. Pourtant, de ses frères, il ne pourrait jamais se passer. (trois) Il aime se faire son propre avis sur les gens, Carl. Cependant, quand son équipe n’a cessé de casser du sucre sur le dos de cette légiste, il a préféré les écouter, évitant la jeune femme aux allures bizarres et douteuses dès qu’il venait à la croiser dans les couloirs. Cependant, elle l’a intrigué, il ne peut l’ignorer. Cette chevelure ébène, ces lunettes rondes lui donnant une certaine élégance. Carl s’est surpris à plusieurs reprises à le regarder alors qu’elle lui tournait le temps, quand ce premier meurtre est apparu. Et sans réellement savoir pourtant, il lui a laissé une chance. À vrai dire, elle lui a fait de la peine, alors qu’elle essayait d’amuser la galerie pendant que tout le monde préférait rire d’elle. Elle a ce côté touchant et sensible qui l’attire. Carl ne sait l’expliquer. Alors il lui parle, essayant de briser cette carapace. Elle l’a touchée en plein coeur, cette médecin légiste. Peut-être un peu trop fort. Elle a ce sourire rassurant, cette présence apaisante et cette sensibilité troublante. (quatre) Ça aurait dû être lui. Il le sait. Il a pourtant tout vu. Ces menaces, cette main dans cette poche douteuse. Et puis il a entendu ce bruit sourd, celui qu’on souhaite ne jamais entendre une fois dans sa vie. Un corps se vidant de son sang, ce qu’on souhaite à nouveau ne jamais voir dans sa vie. Il lui a fallu une fraction de seconde pour comprendre ce qu’il venait de se passer sur ses yeux. Il se voyait déjà par terre. Mort. Mais il s’est mis devant lui, fièrement, bravement. Son meilleur ami, décédé en quelques minutes sous les balles de cet homme à la soif d’argent bien trop prononcé. Encore aujourd’hui, les images le hantent, le réveillant en sueur à de trop nombreuses reprises. Un jour au mauvais endroit. (cinq) Ce n’est pas vraiment un bourreau des coeurs Carl. Il sait qu’il attire, il sait qu’il a du charme. Cependant il n’en a jamais joué. Car ce n’est pas lui. Il n’est pas comme ça. Il aime bien faire les choses Carl. C’est un grand romantique, celui-ci qui préférera avoir plusieurs rendez-vous avant même d’oser vous embrasser. Et il n’a pas été différent avec elle. Car elle était différente. Ils ont passés beaucoup de temps ensemble, avant qu’il ne daigne l’embrasser. Dix ans. Voilà maintenant dix belles années qu’ils sont ensemble. Ils s’aiment. Du moins ils pensent s’aimer. Mais plus les années passent, plus leur amour s’envole. Elle veut plus. Il ne sait pas s’il est prêt. Pourtant Carl ne veut pas la perdre. Alors il l’a demandée en mariage il y a quelques mois. Il pensait bien faire. Mais en réalité, ça ne fait que s’aggraver. Ils sont distants, ils sont froids. Carl est perdu. Perdu entre l’envie que tout s’arranger, et entre le fait d’oser proposer un rendez-vous à cette jeune légiste. (six) Devenir flic n’était pas dans ses plans. Il y a pensé, quelques fois. Mais il ne s’est pas tourné vers ça. Il était agent immobilier, Carl. Jusqu’à ce que plusieurs balles ne s’enfoncent dans le corps de son meilleur ami, alors que son coeur de brisait. Impuissant, brisé. Carl n’a plus été le même depuis. Il a toujours eu cette soif de vengeance, voulant retrouver le meurtrier de son meilleur ami. Il a tout quitté, Carl. Pour devenir policier. Des années réussies avec brio. Il porte l’uniforme et la casquette avec fierté. Sa douleur, il en a fait sa force. Et il ne compte pas abandonner, en mémoire de son ami.

[en vrac]
Il a pour habitude de se boire un verre de bourbon à chaque fois qu’il rentre chez lui. C’est son petit rituel. ○ C’est un très mauvais perdant. Il peut facilement s’énerver quand il joue à quelque chose. Étant plus jeune, il lui arrivait de se battre avec ses frères dès qu’il venait à perdre. ○ C’est n’est pas un fan de cinéma. Il n’a jamais vu Titanic, Star Wars ou encore N’oublie Jamais. À vrai dire, il passe très peu de temps devant la télévision. ○ Il a déjà fumé dans sa jeunesse et ne le cache absolument pas. ○ Il n’aime peut-être pas le cinéma, mais pourtant il adore la musique. Il se balade souvent avec ses écouteurs dans les horaires, et ne peut vivre dans une maison sans un bruit de fond. Ce qu’il aime, c’est le rock. Le vrai rock. ○ Il n'aime pas particulièrement le sport Carl. D'ailleurs, même lors de ses entrainement pour la police, il n'a jamais été des meilleurs. ○ Il ne changerait son métier pour rien au monde, donnant toujours son maximum afin d'élucider certains homicides. ○ Il déteste les champignons, le fromage de chèvre et le lait.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Jacobs

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 19
› faceclaim + © : huisman | av@moonlight.

› who lives, who dies
› my links :
› availability :

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Mar 22 Mai - 22:16

01. Répertoire.


Dernière édition par Carl Jacobs le Mar 22 Mai - 22:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Jacobs

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 19
› faceclaim + © : huisman | av@moonlight.

› who lives, who dies
› my links :
› availability :

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Mar 22 Mai - 22:17

02. Rp.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Jacobs

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 19
› faceclaim + © : huisman | av@moonlight.

› who lives, who dies
› my links :
› availability :

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Mar 22 Mai - 22:20

03. Autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bren Minepolis

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 138
› faceclaim + © : Boyd Holbrook | Inconnu

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Mar 22 Mai - 22:35

Nos deux loustics aiment la musique; ils aiment le rock. Bren a même un tatouage du groupe Alice In Chains sur l'un de ses mollets. Pourquoi, ils ne seraient pas des potes de concerts ? Le genre de gaillard qui se sont croisés lors de différents concerts, qui apprécient se voir mais qui ne se connaissent pas plus, on commenceras par faire d'eux de simple connaissances qui évolueras autour de la musique avant de partir vers autre chose ? Ca t'interesse belle gueule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nova Kennedy

avatar

› since : 20/05/2018
› posts : 32
› faceclaim + © : markle + ©hershelves + tiny heart.

› who lives, who dies
› my links :
› availability : OPEN (3/4) - tc.

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Mer 23 Mai - 11:29

je pose ma patte ici parce que voila
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carl Jacobs

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 19
› faceclaim + © : huisman | av@moonlight.

› who lives, who dies
› my links :
› availability :

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Jeu 24 Mai - 14:16

@Bren Minepolis J'aime bien ta proposition, c'est pas mal. Partons sur ça bg.

@Nova Kennedy Viens ici toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bren Minepolis

avatar

› since : 21/05/2018
› posts : 138
› faceclaim + © : Boyd Holbrook | Inconnu

MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   Sam 26 Mai - 11:49

Ca marche beau gosse ! Lançons nous un rp !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: — i want to drive you through the night.   

Revenir en haut Aller en bas
 
— i want to drive you through the night.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ain't no miracle worker :: Your Day Is Coming :: Just Drive the Truck :: Madmen and Fools-
Sauter vers: