AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Fermeture du forum : en savoir plus ici.

Partagez | 
 

 J'essaye de te garder en vie [Imogen]

Aller en bas 
AuteurMessage
Margot Webster

avatar

› since : 20/05/2018
› posts : 136
› faceclaim + © : Eliza Taylor - Wilde Heart

› who lives, who dies
› my links :
› availability : 1/3

MessageSujet: J'essaye de te garder en vie [Imogen]   Lun 21 Mai - 17:47

J'essaye de te garder en vie
Margot Webster & Imogen Webster
Il lui restait environ une demi heure avant que le rendez-vous d'Imogen se fasse avec sa psychiatre. Elle le savait car elle avait regardé sur le registre des rendez-vous à l'accueil de l'hôpital. Un léger avantage au fait de travailler à l'hôpital quand on veut se mêler de la vie de sa soeur. Si Imogen était actuellement suivie par une psychiatre de l'hôpital c'était pour la simple et bonne raison que cela faisait deux mois qu'elle s'était faite tirer dessus. Elle avait clairement faillit y laisser la vie. Margot lui en voulait ou elle en voulait à celui qui lui avait tirer dessus. Peut être qu'elle en voulait aux deux finalement. Une chose était certaine elle était en colère après Imogen de vouloir reprendre si vite son poste. Pourquoi ne pouvait elle pas se contenter d'être à la paperasse ? Margot ne comprendrait jamais Imogen et Avery. Pourquoi avaient elles besoin de risquer leur vie de la sorte ? C'était donc décidé. Margot irait voir la psychiatre de Imogen; qui se trouvait aussi être une collègue de Margot avec laquelle elle avait déjà travailler pour un patient; et elle irait lui demander de faire tout pour que Imogen reprenne le boulot le plus tardivement possible. L'idée de lui demander de l'empêcher de reprendre à vie avait traverser l'esprit de Margot mais elle savait que c'était une cause perdue alors autant demander quelque chose de réalisable.
Margot se dirigea donc vers le premier étage de l'hôpital, celui où on trouvait la médecine générale mais aussi certains bureaux de psychiatre pour des cas qui ne nécessitaient pas une prise en charge en psychiatrie plus complète...Une fois fasse au bureau de la pscyhiatre, elle n'eut pas le temps de frapper à la porte que celle-ci sortait. "Ah Margot, j'ai rendez-vous avec ta soeur dans une demi heure." Margot lui épargna le "je suis déjà au courant" et rentra directement dans le vif du sujet. "Ouais...A ce propos, crois tu qu'il serait possible de faire en sorte que..." Margot prit une profonde respiration. Tout d'un coup elle n'était plus si sûre de vouloir faire ça. La voix d'Imogen résonnait dans sa tête et elle savait que si celle-ci venait à l'apprendre Margot passerait un sale quart d'heure. Tant pis, c'était trop tard pour reculer maintenant toute manière. "Il faut que tu fasses en sorte qu'elle ne reprenne pas tout de suite. J'en sais rien, invente un truc. Dis qu'elle n'est pas prête, qu'elle risquerait de commettre une bavure...N'importe quoi mais je t'en pris..." Margot n'eut pas le temps de terminer sa phrase que l'expression du visage de sa collègue lui fit dire qu'elle venait très certainement de faire une grosse connerie. Comme par exemple, parler de cela dans un couloir, devant un bureau, aux yeux de tous quand sa soeur a une demi heure d'avance à un rendez-vous. Margot se retourna et se retrouva donc nez à nez avec Imogen et c'était une évidence, Imogen avait tout entendu ou en tout cas une assez grosse partie de cette conversation. "Je vais...Je vous laisse discuter..." Oui, elle préférait s’éclipser. Logique, dans la même situation, Margot aurait très certainement fait la même chose. Elle passa la main dans ses cheveux comme lorsqu'elle était gênée et prit une grande inspiration. "Je sais ce que tu vas dire mais...Ce n''est pas que mon idée d'accord ?! Maman et Kyle pensent la même chose que moi. C'est trop tôt Imo..." Bon ce n'était pas tout à fait vrai mais ce n'était pas tout à fait faux non plus. Même si cette idée venait exclusivement de Margot, les trois femmes étaient d'accord sur un point : elles n'avaient pas envie que Imogen reparte au boulot. Ce n'était quand même pas si terrible si ? Elles voulaient seulement que Imogen reste en vie !

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imogen Webster
i broke my rules for you

avatar

› since : 21/04/2018
› posts : 366
› faceclaim + © : amber heard @Granger

› who lives, who dies
› my links :
› availability : 0/4 ; avery, cole, nova, tc

MessageSujet: Re: J'essaye de te garder en vie [Imogen]   Lun 21 Mai - 21:54

imogen n'a pas dormi. encore. elle est restée des heures à regarder le plafond, les fissures qui le craquellent, les comparant à celles qui fendent son propre corps. un cauchemar l'a réveillée. toujours le même. la détonation de l'arme et puis le vide. c'est lui qui la terrifie le plus, le vide. elle répète le même schéma toutes les nuits. un cri strident dans le silence de son appartement, elle tente d'attraper son arme, puis, réalise qu'elle n'est pas là. elle se sent nue sans elle. déshabillée de sa dignité. parfois elle se dit qu'ils ont bien raison de la traîner chez le psy. elle est foutue, cassée, et, le pire, c'est qu'elle ne sait pas vraiment pourquoi. elle frissonne, mais, ce n'est pas à cause du vent. il fait toujours chaud à miami, s'en est parfois oppressant. les couloirs qui mènent à l'étage de psychiatrie sont tous les mêmes. elle baisse les yeux lorsqu'elle arrive à la hauteur de certains patients. une habitude. elle ne devrait pas, au fond, elle est comme eux. les murs sont trop blancs, la lumière est trop vive. elle se demande souvent comment margot et kyle font pour travailler dans cet endroit. ça sent la fin du voyage, ça sent la mort. et, ça vient de quelqu'un qui bosse pour l'antigang. la mort, elle pensait connaître. mais, après l'avoir regardée droit dans les yeux, elle a l'impression que tout lui échappe. elle regarde ses pieds, enfonce ses mains dans ses poches alors que le sol défile sous ses jambes. une douce voix familière vient interrompre ses rêveries macabres. elle n'a pas besoin de relever les yeux pour savoir à qui elle appartient. margot. la petite dernière semble toujours virevolter dans un coin du cerveau d'imogen. elle est là, toujours là. c'est peut être celle qui a été la plus atteinte par la fusillade. elle est trop jeune pour cette merde, trop jeune pour enterrer sa sœur. elle comprend imogen, oui, elle comprend. plus elle se rapproche, plus la joie de voir le visage de la cadette s'efface. les mots qui sortent de la bouche de celle-ci piquent comme de l'acide. l'aînée relève brusquement la tête, toisant la plus jeune. d'un côté, ses paroles ne l'étonne pas. d'un autre, elle aimerait ne jamais les avoir entendues. " margot ? "  les six lettres s'éclipsent de sa bouche comme une interrogation. elle sait pertinemment que sa sœur est terrifiée à l'idée qu'elle reprenne le boulot. mais, elle en a besoin. c'est l'unique chose constante dans sa petite existence chamboulée. papa et maman ne se parlent plus, cole est un fantôme. il n'y a plus que la police. l'arme dans sa main, le bien et le mal.  " tu sais que j'en ai besoin margot. il faut que j'y retourne. il y a tellement d'affaires en cours ...  " elle marque une pause, les mots se fendent dans sa gorge, comme son cœur. elle déteste être la raison de l'inquiétude de sa sœur. elle est fragile margot, même si elle ne le montre pas. elle le voit ça imogen, derrière le masque. c'est un de ses talents, elle peut lire les gens, regarder leur yeux et comprendre la vérité. " ce qui m'est arrivé, c'était horrible. je sais. mais, il a des familles a qui ça pourrait aussi arriver. je peux faire en sorte que ça s'arrête. " elle tend la main, pour atteindre celle de ça sœur. elle ne peut pas promettre à margot ce qu'elle a promis à avery ; qu'elle se battrait, qu'elle tenterait de survivre. margot et avery ne sont pas les mêmes. avery s'inquiète, mais ça ne la dévore pas. avery pleure, mais elle ne tombe pas. margot, elle ne supporterait pas. alors imogen, elle supplie. avec ses grands yeux bleus identiques à ceux de la cadette. elle lui demande d'un regard silencieux de la laisser partir, même si ça fait mal. " tu dois me laisser finir ce que j'ai commencé. s'il-te-plait. "

@Margot Webster

_________________
   
i have always loved you more than i have ever loved myself and therein lies my greatest tragedy ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Margot Webster

avatar

› since : 20/05/2018
› posts : 136
› faceclaim + © : Eliza Taylor - Wilde Heart

› who lives, who dies
› my links :
› availability : 1/3

MessageSujet: Re: J'essaye de te garder en vie [Imogen]   Mar 22 Mai - 0:03

J'essaye de te garder en vie
Margot Webster & Imogen Webster
Cinq ans de différence. Est ce que c'est beaucoup ? Margot ne sait jamais posé la question mais ce qui est absolument certain c'est que la différence d'âge entre les deux c'est toujours fait sentir. Imogen; comme Avery; d'ailleurs c'est ses grandes soeurs. De vraies grandes soeurs. Pour ne parler que de Imo, elle a toujours été celle qui prenait soin de Margot, beaucoup peut être trop, en tout cas Margot se souvient encore de toutes ces fois où devant l'école Imo était venue jouer les méchants flics juste pour quel tel ou tel gamin arrête d'embêter sa soeur et pourtant rappelons le; Imogen n'a que cinq ans de plus que sa petite soeur. Margot avait toujours eu l'impression que Imogen n'avait peur de rien. De rien et de personne. Peut être parce que Imogen s'était toujours interdite de montrer quoi que ce soit devant sa soeur. Ne jamais montrer ce que l'on ressent c'était bien un truc de famille chez les Webster. Ca concernait clairement toute la famille. Seulement, devant Imogen, la carapace de Margot ne tenait plus. Imo avait toujours su détruire cette carapace en deux secondes. Imogen lisait en Margot comme dans un livre ouvert et c'était parfois très pénible mais aussi surtout très stressant surtout quand Margot devait tout faire pour que sa soeur ne sache pas qu'elle était lesbienne. Un combat perpétuel pour Margot, surtout maintenant qu'une collègue de Imogen avait décidé de lui faire du rentre dedans. Revenons à Imogen, elle se trouvait maintenant devant elle, ce que n'avait clairement pas prévue Margot quand elle avait décidé sur un coup de tête d'aller dire à sa collègue d'empêcher Imogen de reprendre le boulot. " ce qui m'est arrivé, c'était horrible. je sais. mais, il a des familles a qui ça pourrait aussi arriver. je peux faire en sorte que ça s'arrête. " C'était peut être très égoïste mais là, tout de suite, Margot n'en avait absolument rien à faire de ces autres familles. Bien sûr, Margot comprenait ce besoin de sauver des vies puisqu'elle se dirigeait elle-même vers une carrière de médecin mais cela n'avait rien avoir ! Margot ne risquait pas sa vie tous les jours. Alors oui, c'était très égoïste mais les autres familles passaient après sa soeur. "J'en ai rien à foutre des autres !" Elle avait dit cela fortement,enlevant sa main de celle de sa soeur. Et puis, finalement elle s'apaisa. Ou plutôt la colère laissa place à des larmes. Des larmes qu'elle tentait de dissimuler mais elle savait que c'était peine perdue face à Imo. "J'étais là Imo...Je ne sais pas si tu l'as su ou non et peu importe mais...j'étais là quand on t'a emmené ici. Tu étais morte..ou en tout cas tu semblais l'être." C'était peut être ça le fond du problème finalement. Margot était belle et bien présente le jour où sa soeur était arrivée dans un état critique de code rouge comme c'est si bien appelé à l'hôpital. Ce n'était pas un patient lambda, ce n'était le voisin ou encore la fille de je ne sais qui; c'était Imo. Sa soeur, son sang, celle en qui elle avait le plus confiance sur cette Terre. Margot ne comprendrait jamais pourquoi Imo avait ce besoin de se mettre en danger ? Tout comme Avery d'ailleurs mais c'était peut être encore pire pour Imogen qui risquait de se faire tuer par un tiers à chaque instant."Pourquoi tu tiens tant à faire comme lui ?" Elle faisait bien sûr allusion à son père. Margot n'était pas stupide et même si elles n'en avaient jamais parlé réellement, Margot savait que Imogen faisait comme lui notamment pour le rendre fier. "Il n'en a jamais rien eu à faire de nous Imo, tu crois que ça change quelque chose que tu sois flic ?" Elle y allait peut être un peu fort, elle en avait bien conscience mais c'était ainsi qu'elle voyait les choses. Entre Margot et Imogen il n'y avait pas de langue de bois. Elles se disaient ce qu'elles pensaient. Elles se disaient la vérité. "Je n'ai pas envie qu'il dise enfin qu'il est fier de toi quand tu seras entre quatre planches." Margot ne pouvait s'empêcher de voir Imogen morte. Depuis qu'elle l'avait vu sur ce lit d'hôpital c'était une image qui la marquait. Elle y pensait tous les jours, toutes les nuits. Elle se souvenait de ses mots qu'elle avait prononcé à l'oreille de sa soeur lui précisant qu'elle n'avait pas intérêt à mourir. Imogen avait obéit, elle était encore en vie mais pour combien de temps ?

code by mirror.wax
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Imogen Webster
i broke my rules for you

avatar

› since : 21/04/2018
› posts : 366
› faceclaim + © : amber heard @Granger

› who lives, who dies
› my links :
› availability : 0/4 ; avery, cole, nova, tc

MessageSujet: Re: J'essaye de te garder en vie [Imogen]   Ven 25 Mai - 19:35

imogen recule d'un pas, comme heurtée par la colère de margot. ce n'est pas une vision habituelle ; les traits déformés de sa petite sœur par une émotion qui lui est si rare. la cadette n'est pas de ceux qui sont dévorés par la haine et la violence. elle avale sa colère comme avery avale un verre de tequila et comme imogen avale la vérité. elles ont toutes leurs vices. celui de margot est d'être trop bonne pour ce monde. elle pensait être un peu comme ça aussi imo. un peu naïve, le cœur tellement sur la main qu'on finissait par lui déchirer l'aorte. elle a changé, en l'espace de six mois. elle n'accorde plus sa confiance comme avant. elle regarde deux fois derrière elle au coin d'une rue. maintenant, elle sait. elle sait que l'humain est pourri à l'intérieur. mais, elle sait également qu'elle doit protéger la petite partie de la population de miami qui est encore comme margot. les innocents. "peut être que toi tu te fous du reste du monde, mais pas moi. si j'ai survécu à une balle, c'est pas pour en laisser crever d'autres. " elle sait qu'elle ne peut faire entendre raison à margot. dieu, elle ne sait même pas si elle a raison. c'est la colère qui parle. ça fait six mois qu'elle garde tout au fond d'elle, priant pour que ses pensées noires finissent par s'envoler d'elles-mêmes. pourtant, elles sont toujours bien présentes. il y a comme un goût amer de vengeance sur ses lèvres. au final, qui essaye-t-elle de sauver ? les innocents ou elle-même ? elle redresse la tête en entendant les mots de sa sœur. margot était là quand elle est arrivée ? imo reste muette un instant. elle ne savait pas. il s'avère qu'il a beaucoup de chose qu'elle ne sait pas. ce qu'elle sait cependant, c'est qu'elle est morte pendant douze minutes sur la table. c'est qu'elle est restée huit jours de le coma et quarante-sept clouée dans un lit d'hôpital. ce qu'elle sait, c'est qu'elle doit y retourner, pour donner un sens à cette fusillade. peut être pour trouver des réponses, peut être pour se venger, peut être pour sauver d'autres personnes ? la raison n'a plus vraiment d'importance. elle doit y retourner. parce que ça fait parti d'elle. parce qu'il a fait en sorte que ça fasse parti d'elle. imogen ne parle pas de son père pour une bonne raison. il est à la fois la justice et l’exécution dans son esprit. il passe la sentence et l'applique. et le crime d'imogen est simple : elle n'a pas été à la hauteur. c'est sa plus grande honte. voilà pourquoi elle ne parle pas de son paternel. mais, c'est avec une facilité qui donne à la blonde la nausée que margot rapporte celui-ci dans la conversation. elle sait très bien à quoi sa soeur fait référence quand elle lui demande pourquoi elle veut faire comme lui. abandonner la famille pour la police. " je ne suis pas comme lui margot. je suis là. lui non. " elle a raison imogen. elle n'a jamais laissé sa famille entre parenthèse. elle pourrait mourir pour eux, se jeter sous les roues d'une voiture. son père n'aurait même pas fait le quart pour eux. il n'a jamais daigné être là. ni pour les anniversaires, ni pour les remises de diplôme, ni pour le mariage d'avery. mais imo, elle était là. elle a toujours été là. alors peut être qu'elle a choisi les forces de l'ordre pour se sentir un peu plus proche que son paternel, mais, elle n'a rien en commun avec lui. " vous faites parti de moi, tout comme la police. ce n'est pas à propos de lui, plus maintenant. c'est à propos de moi. si je n'y retourne pas, ma vie n'a plus de sens. " cette fois, elle n'essaye plus de convaincre margot. d'une façon ou d'une autre, elle y retournera. tant qu'elle n'a pas bouclé l'affaire, tant qu'elle n'a pas remis de l'ordre dans sa vie. on ne quitte par le champ de bataille si la guerre n'est pas terminée.

@Margot Webster

_________________
   
i have always loved you more than i have ever loved myself and therein lies my greatest tragedy ♡
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J'essaye de te garder en vie [Imogen]   

Revenir en haut Aller en bas
 
J'essaye de te garder en vie [Imogen]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ain't no miracle worker :: Jukebox hero :: Mercy Hospital :: 1er étage-
Sauter vers: